Yoga : Mes 9 conseils avant votre première séance

Vous avez peut-être lu mon précédent article sur l’histoire du yoga intitulé « Connaissez-vous vraiment le yoga? » , vous avez envie de commencer et vous êtes un parfait débutant. Vous hésitez entre un cours public ou encore privé? Peut-être avec une vidéo youtube?

Avant de vous engager il y a tout de même quelques détails importants à prendre en considération :

 

Plusieurs jours avant votre première séance :

1.       Choisir le type de yoga

Bien qu'ils soient tous issus de la même racine, il y a tout de même des variantes plus ou moins toniques et intenses. Commencez donc par vous demander ce que vous attendez exactement du yoga: vous relaxer grâce à une gymnastique des plus douces? Vous muscler avec une pratique intense bien transpirante? En effet, lorsque j'étais professeur de yoga, j'enseignais la méthode Sivananda: une méthode douce et lente qui ne convenait pas à certains de mes élèves souhaitant plutôt une pratique se rapprochant du fitness.

Pour vous aider à vous décidez, je vous prépare actuellement un nouvel article à ce sujet.

 

Comme première approche, sachez qu’il y a des événements spécifiques comme la journée internationale du yoga proposant des sessions gratuites partout dans le monde…

A ce titre, en Tunisie, l'ambassade de l'Inde propose chaque année une séance offerte par un yogi venu spécialement de l'Inde. Je me souviens y avoir participé il y a environ 8 ans. À l'époque, c'était en plein Ramadan et nous étions plus d'une centaine à pratiquer ensemble un yoga nocturne durant plus de 2h. C'était magique!

 

Cette année, c'est au Belvédère à Tunis que s'est déroulée la séance collective de l'ambassade, ce dimanche 19 juin.

 

 2.       Consultez votre médecin généraliste

En effet, un bon professeur de yoga vous demandera toujours à la première séance si vous souffrez de certains maux contre-indiqués avec la pratique. Il est donc très important de faire un petit check-up. Sachez que certains centres peuvent même vous demander un certificat médical. J'ai le souvenir d'une ancienne élève en Tunisie, qui m'avait caché l'existence d'une grand broche dans son dos! Imaginez les dégâts que certaines postures auraient pu faire à son opération!

Sachez aussi que certains asanas (postures) peuvent faire bouger le stérilet. En cas de problèmes cardiaques, d'hypertension, ou autre, certains asanas peuvent être contre-indiqués. Ne jouez donc pas avec votre santé et veillez à bien avoir l'accord de votre médecin, accord écrit que vous remettrez à votre futur(e) professeur de yoga. Vous préviendrez ce dernier en cas de grossesse ou de menstruation. En effet il existe un yoga spécifique pour femme enceinte. Quant aux règles, certaines postures sont inadaptées comme par exemple des postures tête en bas durant lesquelles le sang remonte vers le cœur…très déconseillé durant cette période!

 

3.       Choisir son professeur

Un professeur qui convient à l'un ne convient pas forcément à l'autre. Outre sa méthode et sa pédagogie, il y a aussi des préférences liées au feeling. Écoutez votre cœur et votre intuition, et profitez de journées portes ouvertes qu'organisent certains centres. Vous pourrez y rencontrer les enseignants et échanger avec eux.

Lorsque je suis arrivée en Tunisie en 2010, nous n'étions que très peu de professeurs de yoga…Aujourd'hui,  la pratique s'est banalisée et le nombre d'adeptes a considérablement grandi! Vous n'aurez aucun mal à trouver un cours, surtout si vous habitez dans la région de Tunis.

 

Mon conseil :

Avant de vous engager sur un abonnement mensuel ou trimestriel, demandez à participer à un cours test. Auparavant, les centres le proposaient gratuitement, dans l'espoir que vous preniez un abonnement. Face aux nombreux abus, il est aujourd’hui payant. Cela reste une bonne formule vous laissant libre de tout engagement. Cependant, je vous conseille de faire au moins 2 cours avec le même enseignant afin de vous faire une idée plus juste sur son style (nous sommes des êtres humains, ne nous jugez pas en seulement 2 heures!)

 

 4.  Anticiper la distance et les horaires

 Choisissez un cours pas trop loin de chez vous ou de votre lieu de travail, car si le trajet ne vous est pas pratique, je vous parie que vous arrêterez au bout d’un mois, découragé(e)!!

Augmentez donc vos chances en prenant aussi comme critère la zone géographique ainsi que…. les horaires ! En effet, évitez de vous inscrire à un cours organisé à une heure de pointe : Vous risquez d’augmenter votre stress de peur d’arriver en retard. À ce sujet, essayer d'arriver même 10 min à l'avance. Sachez aussi qu'une séance de yoga se clôture souvent par une relaxation en Savasana (posture de détente presque shootante!). Il vaut donc mieux ne pas se « taper » 1h de bouchons et de stress pour rentrer chez soi, et perdre ainsi tous les bienfaits yogiques que l'on vient d'apprendre! Ceci dit, la route pourrait être plus agréable si vous vous inscrivez avec un(e) ami(e), votre frère ou votre sœur. Cela vous motivera aussi pour démarrer la pratique et vous y tenir.

 

 5.       Vérifiez le niveau des cours

J'ai souvent entendu ce genre d'histoire: des débutants qui arrivent à un cours de yoga pour pratiquants très avancés... Lorsque vous téléphonez pour vous inscrire, le centre est, en toute logique, tenu de vous diriger vers le cours adéquat : débutant, intermédiaire, ou avancé. Mais en pratique, beaucoup de centres zappent ce détail pourtant très important! Prenez les devants, et consultez la grille horaire de leurs différents cours, souvent dispos sur leur site internet.

 

6.       Avez-vous une tenue adaptée?

Avant de commencer le yoga, assurez-vous d'avoir une tenue adaptée à la pratique. Il n'est pas nécessaire d'investir dans le dernier look à la mode du rayon yoga des magasins de sport. Un simple tee-shirt et un legging font parfaitement l'affaire.

Gardez à l'esprit également que le yoga se fait pieds nus. Vérifiez donc votre pédicure. Même si le sujet peut faire sourire, j'ai souvenir d'une élève qui avait prévu de garder ses chaussettes et qui, les pieds glissants dans certaines postures, n'osait pas les enlever, honteuse de ses pieds. Débarrassez-vous dès le début de cette inquiétude afin de démarrer confiant(e) votre pratique. Prévoyez quand même une paire de chaussettes pour la fin du cours ainsi qu'un petit gilet car lors de la relaxation, la température du corps baisse légèrement et vous pourriez avoir un peu froid.

 

Si vous ne possédez pas de tapis et que vous utilisez un du centre, prévoyez une fouta à poser sur le tapis pour des raisons d'hygiène. Je ne peux que vous conseiller d'avoir votre propre tapis. C’est un objet personnel après tout. Mais il n'est pas utile d'en acheter un dès le premier cours si vous n’êtes pas sûr(e) de continuer.

 

Si vous transpirez beaucoup, une petite serviette sera très utile pour vous éponger le front.

 

Comme dans toute pratique de sport, prévoyez aussi un soutien-gorge adéquat: évitez les baleines et optez plutôt pour une brassière confortable de sportive.

 

Évitez les pantalons larges type sarouel, pas du tout adapté à certaines postures. Veillez aussi à rentrer votre t-shirt dans votre legging afin d'éviter de vous découvrir lors de postures tête en bas.

 

Si vous avez des cheveux longs, attachez les avec un élastique ou un chouchou mais surtout pas une pince, qui pourrait vous blesser durant la pratique.

 

Bien que beaucoup de grands yogis indiens conseillent d'attendre au moins 30 min après une séance pour boire un peu d'eau, ne vous laissez pas mourir de soif. Prévoyez une petite bouteille pour vous réhydrater.

 

Et enfin, le yoga se pratique sans aucun bijou. Il pourrait en effet vous blesser durant la pratique.

 

7.       Adaptez vos horaires de repas

Une séance de yoga ne se pratique jamais le ventre rempli. Certaines postures pourraient vous donner la nausée ou pire de nombreux gaz si vous êtes en pleine digestion. Votre dernier repas devrait remonter à minimum 2h avant le cours. Si vous avez vraiment très faim 1h avant, avaler 2 ou 3 galettes de riz légères ou autre mais toujours un minuscule en-cas salé.

 

8.       Vérifiez votre hygiène personnelle

Vous ne voudriez pas pratiquer le yoga à côté d'un autre élève à d'hygiène douteuse. Être propre sur son tapis vous fera aussi vous sentir beaucoup plus confiant(e). Vous sortez du boulot et n'avez pas le temps de passer chez vous prendre une douche? Essayez de vous rafraîchir aux toilettes de votre boulot avant de sortir, ou demandez au studio de yoga s'il possède des douches. Il vous suffira de préparer un petit sac avec savon et serviette afin de vous doucher vite fait au centre avant votre séance.

 

 

 9.       Offrez-vous une déconnexion 

Lâchez votre téléphone! Si le studio de yoga ne possède pas de casier, éteignez votre portable et laissez-le dans votre sac. Personne n'est irremplaçable et vous méritez ce moment pour vous!

 

Voilà mes principaux conseils pour démarrer votre pratique du yoga. N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous pensez à d'autres idées ou suggestions! Construisons ensemble cette communauté d’écosapiens en se conseillant les uns et les autres!

 

Namasté!

 

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire